13. nov., 2015

Raod Trip - Nova Scotia 6

Jour 6

 

Après la visite du phare « Fort point » on continue notre chemin vers Lunenburg sur la route de phares (Lighthouse Route).

Déjà charmés par Liverpool, les environs sont de plus en plus belles, étonnantes. Les plages, sables et vagues, des belles maisons british des ports avec de bateaux colorées et voiliers …filets de pêche et cages a homard rangé comme des murs …

La surprise la plus étonnante a été quand on est arrivé à Lunenburg. Patrimoine d’UNESCO, la plus belle ville coloniale britannique en Amérique du Nord, nous étonne tellement par sa beauté qu’on veut rester là pour toujours. On arrive dans le port. Terrassés les bâtiments colorés en rouge, bleu, jaune … font face à l’océan calme et lisse comme un miroir. On se sent en Hollande. Sur l’eau calme attachée au quai un immense voilier noir suscite un grand intérêt. C’est Bluenose II le voilier élégant représenté sur la pièce canadienne de dix cents. Il est la copie fidèle de Bluenose original qui a vécu entre 1921 et 1946, prénommée « Queen of the North Atlantic ». Bateau de pêche il arrête son travail à l’arrivée de la deuxième guerre mondial, quand il a être remplacé par des bateaux à moteur. Le 28 janvier 1946 Bluenose frappe un récif en Haïti et fait naufrage, ça vie s’arrêtée là.

Bluenose II a le port d’attache Lunenburg. Construit en 1963 et refait en 2012, il a était construit par la même compagnie que le premier, Smith & Rhuland par les mêmes personnes suivent les mêmes plans que l’original. Bluenose II a été acheté pour 1$ par le gouvernement de la Nouvelle Ecosse, d’une famille d’hollandais de Halifax. De ce moment-là il va représentait La Nouvelle Ecosse par tout au monde, il devient son emblème.

On visite la ville en auto, à pieds, on est ensorcelés par l’architecture, les jardins, les routes étroites et les églises. L’église St-John’s blanc et noir entourée par des petits maisons colorées, surprend du première regard. Elle est tellement belle qu’elle mérite un poste spécial.

Tard le soir on a quitté Lunenburg à contre cœur, (et ça parce que on a rien trouvé pour se logés) continuant notre chemin (tous les deux nostalgique déjà) qui zigzaguer entre les plages jusqu’à Indian Harbouns, ou on a loué une chambre pour deux jours, dans un motel sur la plage (Clifty Cove Motel). La Lune se regardé dans l’océan, des oiseaux de mer s’assoupirent sur les roches noirs … et des milliards des moustiques nous agacées avec leurs bourdonnement, la marée est bas …

On se couche avec la Lune dans nos yeux, demain d’autres belles visites nous attendent.