21. sept., 2015

Le rideau

Je reviens avec un autre épisode de notre charmante entreprise. Cette fois ci je vous parle d’un phénomène qui me dépasse largement … Mais, pour continuer il faut vous faire un peu une description de lieu. Ça rentre, en face un bureau, à gauche un autre et à droite en arrière d’un grosse et lourde rideau bleu-marin en velours, la cuisinette et la toilette.

Chaque fois que j’ai retrouvé de flaque de pipi (frais ou collant) par terre et sur le bol de la toilette, je faisais du scandale et j’ai menacée notre « grand » boss, que je vais partir chez moi quand j’ai vais avoir besoin si la situation ne s’améliore pas.

Apparemment il a eu peur (parce qu’il est incapable de demander fermement à nos collègues mâles de se comporter comme des êtres humains et de viser droit la toilette) et a écrit sur la porte de ce toilette –Femmes-. Pis depuis j’ai été la seule à utiliser … j’ai amené du savon, j’ai lavé, … le « Connaisseur » achetait de papiers bruns pour s’essuyer les mains tout le monde … Tout était correct, jusque le Bipolaire se retourne des vacances forcées …

Et là, il commence à utiliser la même toilette que moi… j’ai l’averti qu’il n’est pas une femme et que leur toilette est dehors sur le couloir … il m’a répondu que c’est trop dégueu et qu’il ne touche pas …Je voulais lui dire que en partie c’est à cause de lui, son ventre dépasse les dimensions … et il voit rien … mais, on ne rentre pas en détails … et … il continu à faire les flaques par tout … mes souliers collent … le col de plastique devienne brun dans certain parties … et il n’y a rien à faire …

Le savon a disparu subitement, le papier brune avec … maintenant tout le monde (sauf moi) utilise le rideau en velours pour essuyer leur mains tremper dans l’eau … il est tout frisé et sale …

C’est possible? Et ils se croient des hommes d’affaire …

Va suivre …