26. févr., 2016

Portrait - Tiloup

John, notre collègue de travail vient au bureau avec son chien Nanuk. Nanuk est un chien du nord né à  Nunavut. Il a l’aire d’un veau a fourrure brune, qui jappe pas, qui pleure pas qui dort presque tout la journée sous le bureau. De temps en temps tout les deux sortent dehors et la, on peut voire Nanuk dans tout sa splendeur. Nanuk aime avec prédilection les femmes, exactement comme mon Tiloup.

Tiloup, mon cher berger tchécoslovaque, intelligent, beau et très méchant, nous adorait ma fille et moi, il été prêt a tuer si quelqu’un s’approcher des nous deux.  A cause de sa grandeur (un autre veau a fourrure blanc et noir)** les gens traverser la rue si avaient la malchance d’être sur le même trottoir que nous.

On l’aimait beaucoup et il nous aimer lui aussi beaucoup. Il adorait ma cuisine.

Caque fois que je voix Nanuk, Tiloup revient dans me souvenirs. Pour un chien, Tiloup était super intelligent et pour moi il représenter la sécurité. Après sa disparition je me sentais vraiment démunie. J’avais peur de ma propre ombre et de moindre son. Avec le temps je me suis habituer et même la douleur de sa disparition se estomper.  Je le jamais remplacer Tiloup. Des histoires avec lui, j’ai des centaines mais une des plus drôle est survenu une après-midi d’été quand on arrive a la maison et en face de notre balcon il y avait un océan des petites coupures de journal, toutes de même grandeur (ou presque), il y avait à ne pas finir. Tout le monde regarder stupéfait, le gazon été remplacer par des journaux sur tout sa longueur, qui a pu faire ça? Vous deviner???

On rentre chez nous et comme d’habitude Tiloup nous reçoit avec beaucoup plaisir, sauf que cette fois était plus désireux de nous communiquer quel que chose. Il nous pousse sur le balcon et tout contant nous montre qu’est ce qu’il avait fait …avec ses yeux il me disait : voilà j’ai fait des bêtises que tu le veuilles ou non, mais pas dans la maison … Je suis convaincue que dans sa tête il souriait. Je ne me rappel pas qu’est ce que les coupures des journaux sont devenu … le vent, la pluie et ma fille et moi qui a minuit on a ramassé un petit partie (devoir de citoyen).

Le plus triste moment c’était quand après une longue agonie, Tiloup ouvre les yeux et avec une immense tristesse nous dit au revoir!