23. nov., 2015

Peau et encre - petit tatou

Signe d’appartenance aux tribus, pirate, prisonnier, légionnaire. Marque de terreur pendant la guerre, aujourd’hui le tatouage a monté au rang d’art.

On transporte les tableaux avec nous, la mode les a effacer du mur pour les miniaturiser et les encastrer égoïstement sur un corps. Le tatou est éphémère, il disparaisse chaque jour un peu, jusqu’à la mort complet.

Yantra et Sak Yant les tatous magique nous protègent. Horimono nous transport au Japon, tatoo en Angleterre et tatuointi en Norvège.

Le tatou est un souvenir, l’image d’un clin œil, un moment de vie passé. On ne veut pas l’oublier, c’est notre histoire, il reste graver pour toujours comme une présence muette et inévitable. Si c’est joyeux ou pas, on a choisi de nous rappeler à chaque instant le moment.

De nos jours se tatouer est devenu l’image d’une génération. Certains très beaux, très artistique, colorés ou noir et blanc, complet le corps et son caractère.

Le tatou est le nouveau bijou, image et personnalité.