28. avr., 2015

Les algues - on les mangent

La plupart des algues vivent dans des environnements aquatiques et marins; il y a par contre quelques spécimens qui ont un habitat terrestre. Par leur métabolisme elles emmagasinent le carbone sous une variété des formes comme l’amidon, des huiles et différents sucres.

Dans leur milieux de vie que c’est dans l’eau marine ou douce, les algues, peuvent vivre en suspension ou attachées, vivant sur le fond ou à l’interface de l’eau. Leur grandeur varie entre une cellule et des organismes de 75 m de long. Leur nutrition est simple, elles demandent seulement de la lumière et du dioxyde de carbone – source d’énergie et de carbone.

Les nutritionnistes classifie les algues comestible en quatre catégories : les algues verts – riche en chlorophylle; les algues bruns – riches en iode; les algues rouges – riches en vitamines, fibres, protéines, et minéraux. (Il ne faut pas confondre cette classification avec la classification scientifique qui englobe tous les algues comestible ou pas).

Souvent les nutritionnistes se trompent en classifiant la « Spiruline » comme une algue bleue quand en réalité elle est une cyanobactérie, source de protéines – utilisé comme complément alimentaire, mais on ne s’occupe pas d’elle ici.

Les algues a parte leur comestibilité, dans leur état morte et putride (les diatomées), on diverses utilisations industrielles, elles font partie des détergents, des abrasives fins, des décapants, des engrais, des huiles décolorantes et désodorisantes et le plus intéressant sont utiliser comme additif a la peinture pour augmenter la visibilité nocturne des signaux et des plaques d’immatriculations.

Pas très bien connue chez nous au Québec, les algues, ces légumes marin, détient beaucoup de vertus. On le mange sous forme d’additifs alimentaire sans notre connaissance dans bombons, pâtisseries, sauce, gelées, glace, yogourt, dentifrice et rouge à lèvres.

La principale qualité des algues est la grande quantité de protéines végétales qui apporte, en même temps des fibres, vitamines, aminoacides, glucides, chlorophylle.

Quelqu’une des algues qu’on peut trouver à manger : la laitue de mer- de couleur verte elle est délicieuse dans une salade, sauce ou potage; dulse – d’une couleur rouge foncé elle est mangée crue ou cuit avec fruits de mer ou avec une simple vinaigrette; nori – de couleur noir est l’algue la plus manger et la plus commercialiser, elle fait partie de sushi. Les feuilles qu’on trouve à l’épicerie sont en réalité une pâte d’algues tirer en feuille et sécher pour faciliter la confection des sushis; wakamé – d’une couleur brune et un goût de huître, elle se mange avec des fruits de mer ou volailles; kombu – de couleur verte foncé elle accompagne bien les légumineuse.

Les algues par leur composition, faible en calories (20-45 cal/100g), protéinées (1.7-3.6g/100g) riches en fibre alimentaire (1.3/100g) sont des extraordinaires aliments qui peuvent entrer dans notre alimentation journalière.

Jean-Yves Cousteau et son équipe, pendant ces voyages pour la recherche océanographique, se nourrissez parfois seulement de produits de l’océan, les algues était utiliser comme salade à chaque repas.

Chez nous, au Québec, dans le Golfe du Saint-Laurent on retrouve une sorte d’algue brune – laminaria longicruris -  riche en fibre soluble, très intéressante du point de vue médicale. Les chercheurs ont prouvaient son rôle extraordinaire dans le renforcement du système immunitaire et la lutte contre les tumeurs. On diminue le taux de cholestérol en mangent chaque jour du nori et wakame; pour l’apporte de omega-3 les algues remplaces avec succès le saumons. Une autre excellente qualité des algues c’est leur haut contenu en iode (nori, dulse, laitue de mer).

Mais où on trouve à acheter des algues?

A l’exception de NORI qui existe dans la plupart des épiceries, les autres algues on peut les cueillir nous même dans la mer ou l’océan, ou dans des magasins spécialisés en épicerie fine ou elles sont sous forme sèche.

Attention toutefois, aux personnes qui ne doivent pas manger du sel, les algues ont un grand apport de sel marin dans leur composition.

Des idées pour recettes, la plus connue le sushi (que vous trouvez dans ma rubrique entré) qui utilise le nori; dulse j’ai acheté séché et son goût est excellent, j’ai le mis en petit quantité dans une salade. On peut ajouter une petite feuille de nori dans un sandwich, ou dans la soupe. Je suis en train de développer une soupe aux connotations asiatique qui évidement contienne des algues et bientôt je vais vous la présenter.

Jusque-là n’oubliez pas les algues et innovez !