17. avr., 2015

Tarot -histoire et legende

Il y 10000 ou 20000 ans d’après certains égyptologues (quand on parle de dates sur l’Égypte antique il y toujours controverse), vivait un personnage plus mythologique que humain nomme Toth. Toth a écrit une livre connu sur le nom de « Le livre du Toth » probablement écrit sur du papyrus, sous forme de rouleau ou des pages. Supposer ce livre détenait tous les secrets des diverses mondes et conférait des pouvoirs considérables aux détenteurs de celui-là.

Que les égyptiens écrivaient des livre même avant 2500 avant notre ère, ce n’est pas une nouveauté, elles étaient écrits sur de papyrus et traitait sur la science, médicine, textes religieux, manuels et œuvres SF.

« Le livre du Toth » qui ai resté jusqu’à une époque plus moderne, est certain une copie de l’original que Toth a écrit il y a 10000 ou 20000 ans et qui a était copier au long du temps plusieurs fois.

Dans la mythologie égyptienne Toth est représenté comme un humain avec une tête d’oiseau ibis, dans la main avec une plume en bambou et une palette d’encre. Deux autres symboles de Toth sont le babouin et la Lune.

D’après la légende c’est lui qui a inventé l’écriture et c’est lui qui avant servait de secrétaire aux divinités. Plus tard Toth a était identifier avec Hermès.

Son livre « Le livre du Toth » est considérer le livre le plus vieux que l’humanité a connu, livre qui par son contenue nous fait connaitre le secret du pouvoir absolu et illimité.

Première allusion directe à ce livre de nos jours, est publier dans les années 1800 sur un manuscrit ou est spécifier que « Le livre du Toth » permettait de regarder directement dans le Soleil, il donnait de pouvoirs sur la Terre, sur l’océan et aux corps célestes. Il donner le pouvoir de comprendre les langages des animaux, il pouvait ressusciter les morts et actionner de la distance sur tous celui-là.

Les archéologues ont découvert un manuscrit de l’époque du Khanuas (les fils du Ramses II), de ou on apprend que celui-là a essayé par tous les moyens de bruler « Le livre du Toth » sans espoir car elle était indestructible. Il y a plusieurs documents qui font référence à ce livre. Entre I et II e siècle de notre ère, sont publier plusieurs documents appeler « Corpus hermeticum ». Vers le Ve siècle ces textes sont collectionnés. Dans leur contenue on trouve beaucoup des références sur « Le livre du Toth », mais jamais un indice pour pouvoir le trouver. Les textes le plus célèbres de ce « Corpus hermeticum » sont : Asclepius, Kore Kosmu, Poimandres … Dans Asclepius des images bizarres montre la face de civilisations disparues. L’inquisition à bruler ce livre plusieurs fois et chaque fois il est apparu de nouveau. Plusieurs accidents sont arrivés au détenteur de ce manuscrit ou à celui-là qui prétendait de l’avoir.

Vers XV siècle commence à circuler une légende. Conformément à elle, une société secrète qui détient une copie du « Livre du Toth » a vulgariser un résumé une sort de fiches aux quelles tout le monde a accès. Ces fiches sont le jeu de Tarot qu’on connait très bien.

Antoine Court de Gebelin dans « Le monde primitives » publier entre 1773 et 1783 prétende que cette légende est vraie car il a accès à un vieux livre égyptien échappé de la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie et il le confirme.

Christian Pitois le bibliothécaire du Napoléon III dit dans son livre « L’histoire de la Magie » apparu en 1876, que le plus importantes découverts scientifique de l’Égypte avant de la destruction de sa civilisation, sont graver sur les cartes de Tarot et que là on retrouve l’essentielle du « Le livre du Toth ».      

D’après d’autres documents, le jeu de Tarot qu’on connait, est apparu vers 1100, il avait et il a encore 78 cartes et on dit que le jeu de 52 cartes et celui-là qui serve à deviner le futur, dérivent du jeu de Tarot original. Le plus connu de nos jour est le Tarot soit disant de Marseille, après lui plusieurs d’autre vont voir le jour, comme dérivées – le Tarot d’Oswald Wirth (au États-Unis), Tarot Maçonnique, Tarot de Réa … 

C’est une idée mais si elle est vraie ou pas on ne sait pas exactement.

C’est ça la légende.