16. mars, 2015

RAGNAR AXELSSON - artiste photographe

« Ma plus grande récompense en tant que photographe est la joie de créer une chose qui puisse toucher autrui. »  Rax

 

Ragnar Axelsson est né le 6 mars 1958 à Kopavogur proche de Reykjavik en Islande.

Il commence à photographier la nature pendant ses vacances passe dans une ferme a Kvisker. Les oiseaux le fascine, il regarde leur vol des heures entières caché dans une boîte. Son premier appareil est un Leica. Adulte il réalise un autre rêve d’être aviateur. A la sortie de l’école il ne trouve pas de travail; chose qui le pousse vers l’étude de la photographie. Il va étudier avec Ingibjorg Kaldal, une de légende de la photographie qui détient un studio. Il ne finit pas son apprentissage avec Kaldal parce qu’il ferme boutique.

A 16 ans est recruté comme photographe sportif pendant les vacances pour le journal Morgunblaðið. Plus tard il est embauché comme photographe d’actualité à plein temps. Il commence à signer RAX.

Sa vraie école de photographie il le fait pendant les premières années à Morgunblaðið, comme mentors Matthias Johannsen (journaliste et poète) et Magnusson (photographe en chef).

Au journal il photographie des éruptions volcanique, catastrophe naturelle, navire échouer …

« Je n’envisageais pas d’échouer ou de renoncer … souvent j’ai risque ma vie pour obtenir l’image idéal » Rax

En 1986 photographie le vieux pêcheur dans le fjord d’Islande et là il comprend qu’il a une mission : capté sur la pellicule des moments vivantes des cultures en voie de disparitions.

Au printemps des 1987 faits son premier voyage en Arctique, ou il photographie les chasseurs Inuits de Groenland et fini le reportage sur les pêcheurs des Iles Féroé.

1988 commence à fréquenter les bergers d’Islande qui va photographier chaque année pendant le processus de transhumans.

Les photos sur les chasseurs Inuits sont publiées à New York dans « Life magasin »

Son admiration pour la vie des Inuits l’a amené à vivre activement avec eux. Il les aide à se débrouiller dans un monde de plus en plus moderne et hostile à leur style de vie et où le changement climatique fait de ravage partout sur la calotte glaciale nordique.

Ses œuvres, des magnifique clichées,  sont des témoins muets de cette tragédie qui nous prouve le passe et le présent de ce peuple et ses traditions ancestraux en voie de disparition.

Rax est devenu mon artiste préféré un mercredi soir quand j’ai visionné un documentaire fait par lui-même dans le fjord d’Islande. La beauté d’Islande est reconnue partout et entre tous les photographes du monde, sauf que Rax nous conduit dans la vrais vie de ce peuple des bergers et pêcheurs, un périple ou il n’y pas grande monde qui est accepter.

Pour vous prouver son talent et la beauté de ses photographies j’ai essayé ici de vous montrer quelque une, le résultat est pas très flatteurs … mais … Si vous désirer lire plus ou regarder de plus prêt ses œuvres lisez le livre biographique « Ragnar Axelsson » la seule traduit en français.