26. janv., 2015

La pêche sur la glace

 

La saison de la pêche blanche commence avec le grand froid, vers la fin décembre et prend fin à mi-février ou mi-mars dépendent de région. Ça se passe sur la plus parte de lacs et rivières dans une ambiance coloré et ludique.

La pêche sur la glace est née avec la vie au Canada, de New Brunswick, à BC, en hiver les petits cabanes pullulent le lacs et les rivières gelées. Comme activité familiale et occasionnelle, elle est apparue vers 1938 et dure depuis …

Les techniques de pêche sont différentes d’un village à l’autre, d’une famille à l’autre. Certaines pêches avec un fil et hameçon, d’autre à l’aide d’une lance à bois munit de trois couteaux en triangle (au NB).

Les cabanes sont dotées de poêle à bois, des banquettes, lumière et évidement d’une ou plusieurs trous. Les trous elles aussi sont différente, de rondes a rectangulaire de dimensions variable.

Et qu’est-ce qu’on pêche?

En fonction de région, au-dessous de la glace, au fond, des petits « poissons de chenaux » comme il est appelé communément, le poulamon guette l’hameçon. Si on y va au Parc de Saguenay ou sur la rivière qui porte le même nom, on peut avoir la chance de pécher le sébaste, la morue, ou de flétan de Groenland, et l’éperlan.    

La place le plus renommé pour cette activité est le village Sainte-Anne-de –la-Perade, village qui te donne l’impression que pour un temps limité à déménager sur la rivière gelée. Ici vous pouvez louer pour une journée une petite cabane, chauffée, éclairée et vous adonnez petits et grandes a la pêche sur la glace.

Cette tradition canadienne, vieille depuis de lustre, est à essayer au moins une fois dans notre vie, ou qui sait peut-être elle devient l’activité préférer de nos hivers.

* Tous les photos sont prises à L’Anse St-Jean dans le Fjord du Saguenay