21. nov., 2014

***

La Hypnose – un état mystérieux

 

J’ai toujours étais fascinée par l’hypnose. J’ai toujours voulu savoir exactement comment se produit ce phénomène si mystérieux et complexe. Jusqu'à maintenait tout les études scientifique et non-scientifique, n’ont pas réussit de l’élucider et de donner une explication définitive. Dans les lignes qui suivent je vais essayer de faire un petit exposé sur ce sujet.

Définit comme un état modifié de la conscience, l’hypnose déconnecte la personne de tout stimule extérieur et l’oriente vers l’intérieur.

Sigmund Freud parlé de l’hypnose comme d’une paralysie de la volonté, Pavlov aimé dire que c’est une phase intermédiaire entre l’état de veille et l’état de sommeil.

Cet état mystérieux a les origines dans l’antiquité et plus loin même.

Les chamans dans leurs cérémonies rituelles utilisées souvent cette technique pour altérer l’état normal du patient. Pour arriver dans la transe hypnotique, ils utiliser divers exercices de respiration ou substances.

Au XVIII siècle un médecin autrichien, Franz Anton Mesmer (1734-1815), utilise pour la première fois en Europe « le magnétisme ». Pour traiter les patients il les amener dans un chambre spéciale, de luminosité faible, ou avec son petit harmonica en verre, il génère une atmosphère spéciale. Sa théorie était que le fluide magnétique invisible pénètre la personne qui guérisse. Suite à ses activités, son nom va créer un nouveau verbe en anglais « to mesmerize » qui on peut traduire par – ensorceler. Mesmer est rentré dans l’histoire comme la première personne qui a prouvé que la conscience humaine peut être manipulée par suggestion, ainsi qu’elle peut produire des effets sur le corps.

En 1842 James Braid médecin ophtalmologiste, change le nom de magnétisme en hypnose et affirme que pour hypnotiser il faut un objet luisant ou un regarde intense. Plus tard Liebeault démontre qu’on peut hypnotiser seulement avec de la suggestion.

La hypnose a toujours était utiliser dans la médecine, plus tard elle a était connu a grande échèle a cause des magiciens qui dans leur shows hypnotise des sujets pour crée une hilarité collective, et on n’oublie pas les mediums qui l’utilise pour régressions dans le conscient aux diverses buts.

En 1836 Jean-Victor Oudet, dentiste, devient le premier à utiliser l’hypnose comme anesthésique général dans les extractions. James Esdaile a appliqué la même méthode pour des amputations.

L’hypnose a été écartée de la médecine une fois que l’anesthésique a était découvert. Même avec ça il y a beaucoup des médecins qui pratique cette méthode sur une grande échèle dans des hôpitaux, cabinets des dentistes, chirurgie et psychologie. Même dans les accouchements sans douleur.

La transe hypnotique peut être comparé avec un rêve réveillé, la personne hypnotiser étant consciente en permanence de sont état. Une séance de psychothérapie commence avec la relaxation du patient, par des mots adapter à chaque personne, suivi de la transe. L’échange thérapeutique est un processus active entre l’hypnotiseur et l’hypnotiser et il se déroule au rythme du client, un petit changement suivi d’une autre, et tout de suite jusqu'à la guérison complet du traumatisme. Quand le protocole est fini l’hypnotiseur demande au client de revenir à l’état de conscience non-altérer. Une de plus grande peur des personnes est ce celui la de ne pas pouvoir sortir de la transe hypnotique. Ce chose ne peut pas arriver; au contraire les spécialistes affirme que leur clients demander de rester la, tellement était bien.

Si on sente un danger extérieur la sorti se fait instantanément. En psychologie la gamme des maladies traitées avec succès est large, des phobies, anxiétés, attaques de panique, dépressions, jusqu'à l’amélioration de performances sportives, tout peut être guéri ou corriger.

Pour une belle séance il faut avoir entre l’hypnotiseur et son client une atmosphère de parfaite confiance. Personne ne peut pas être hypnotisé contre sa volonté. L’hypnose nécessite une participation active de la personne qui subit le processus. La capacité d’être ou ne pas être hypnotisé dépende d’une personne à l’autre.

Ma question sur l’hypnose a toujours étais la suivante, l’hypnotiseur action sur quoi dans ce processus, sur le cerveau ou sur la conscience (l’esprit)? Je n’ai pas trouvé une réponse valable.

Le secret de la véritable hypnose, les techniques appliquées ne sont jamais vraiment dévoilées par les spécialistes ou magnétiseurs.

Notre magnétiseur et spécialiste hypnotiseur local, au Québec, Mesmer, dans une interview donner a Richard Martineau, il avoue qu’ils pratiquent un somme de techniques pour amener la personne en transe hypnotique, qu’il n’y a aucune truque et que tout le monde peut apprendre. Pendant ses spectacles il dit que les personnes du publique ressentent des choses, comme l’accélération du rythme cardiaque. Mesmer soutien que au moment de la hypnose il métrise le cerveau du hypnotisé, mais il reste évasif en déclarant que il y a quelque chose à l’intérieur de nous qu’on ne métrise pas encore. Pour lui-même une partie de ce phénomène reste tout à fait inexplicable.

Ça veut dire pour moi : c’est le cerveau ou non?

Pendant cette interview il a fait une affirmation plutôt osée en face d’un Richard Martineau perplexe : chaque soir quand on s’endort notre esprit sort du corps pour aller se régénérer.

Même si on n’a pas tout explique, j’espère que vous avez apprit un peu plus sur cette mystère qui est l’hypnose.

Je vous souhaite un très belle mercredi ! A demain!