18. avr., 2017

Beurre de cacao

Le 6 janvier 2015 je vous écrivais l’histoire du cacao, mais je ne toucher pas au processus de transformation de la cabosse à la poudre. Je ne le fais pas maintenant non plus dans une analyse développe, il y a des beaux documentaires sur internet réaliser pas des professionnelles. Je veux vous présenter par contre le beurre de cacao, un nouvel ingrédient pour la cuisine santé.

Histoire courte. On cueillir la cabosse, on extrait les grains et on enlève la pulpe blanche qui les entourent par l’écabossage. Suit la fermentation dans deux étapes et séchage (soleil ou séchoir). On brasse les grains à l’air chaude et on les broie transformant tout en une pâte liquide (la masse). A partir de cette pâte on fabrique la poudre de cacao et le beurre. La pâte passe par une presse de ou sorte une liquide et un solide. Le liquide est le beurre de cacao qui sera désodorisé et couler dans des moules ou transformer en petites particules granuleuses. Le solide va être broyer pour obtenir la poudre de cacao.

Le beurre de cacao a des propriétés uniques et révolutionnaires. Il est beaucoup moins calorique que les autres huiles ou graisse utiliser dans la cuisine; 157 Kcal/Kg face au beurre 301 Kcal/Kg ou l’huile d’olive 472 Kcal/Kg.

Zéro cholestérol, facile à manier, le beurre de cacao est 100% végétal, résiste aux températures très élevées, il ne saute pas pour nous bruler et il n’a pratiquement pas de goût, pas de gluten.

Comment on l’utilise. Quand vous l’acheter, acheter le en poudre – petits granules. On peut enrober des viandes, poissons ou boulettes de viande hachée et on le cuit directement dans une poêle. La couleur de finition va être épatante et la cuisson parfaite. On peut sauter des légumes saupoudrer avec le beurre de cacao ou crée de recettes de desserts.

Bientôt je vais revenir avec une recette comme exemple, un vendredi de « Sans sucre, sans sel ».