Plat principal

12. août, 2017

J’aime beaucoup le riz sauvage noir, sa consistance dure son goût spécial, mais je me rends compte qu’il va bien en mélange que tout seul.

 

Vous avez besoin de :

200 g riz basmati

100 g riz sauvage (noir)

1 gros piment rouge (ou 2 petits)

1 oignon haché

3 gousses d’ail haché

20 g pistache

1 carotte râpée grossièrement

1 c. à thé persil haché

1 c. à thé basilic haché

1 c. à thé menthe haché

150 ml l’eau

60 ml huile olive

Un peu d’épices : thym, piment de Jamaïque, poivre, romarin, coriandre et graines de fenouil.

On cuit dans une casserole l’oignon et l’ail jusqu’ils commencent à être un peu doré, on ajoute le piment rouge coupé en dés et la carotte coupé en dés. On va cuire 5-10 minutes. On lave bien le riz et on le met dans la casserole. On ajoute les pistaches et l’eau. On amène à l’ébullition. Après 5 min on ajoute les épices. On mijote jusque le riz basmati soit bon à manger (al dente). On ajoute à la fin le persil, le basilic, la menthe. On met un couvercle et on laisse reposer 15 min avant de servir.

Le riz sauvage reste un peu dur, il ne faut pas le bouillir plus, il deviendra pas plu mou.

 

Bon appétit ! 

16. juin, 2017

Depuis que j’ai changé ma façon de manger, je rentre en contact avec des légumes et fruits que je n’ai jamais mangés. C’est le cas aujourd’hui avec les fèves de soja (edamame).

 

Vous avez besoin de :

300 ml quinoa bio doré

500 ml jeune fèves soja bio (edamame)

600 ml l’eau

8 grains piment de Jamaïque entières

poivre au goût

1 c. à café thym

1 c. à café paprika douce

10 grains cardamome entière

5 feuilles basilic

1 c. à thé persil haché

30 ml huile d’olive

 

On va laver bien le quinoa et on essore.

Dans une casserole on chauffe l’huile d’olive. On ajoute le quinoa et on cuit quelques minutes jusqu’elle commence à sauter. On ajoute l’eau tous les épices. On mélange et on mijote jusque le quinoa est al dente. A mis cuisson on ajoute les fèves de soja dans le quinoa.

Les fèves de soja je les ai achetés congelé et déjà cuit, j’ai seulement décongelé. S’il faut le cuire vous le fait séparément.

A la fin on ajoute le persil.

On va servir tel quel ou en garniture.

 

Bon appétit !

5. mai, 2017

Après une belle journée de pêche à la truite saumonée, mieux c’est de la cuire simple au four.

 

Vous avez besoin de :

2 truites

½ citron coupé en rondelles

6 tomates cerises coupé en deux

Épices Christina (la recette vous la trouver sur le blog a la page Condiments)

Sur un cabaret qui va au four on dépose la truite lavée et éventrée. On met des épices sur toute sa surface et l’intérieur, on dépose de carre de citrons et de petites tomates. On met au four à 400 F pour 30-35 minute ou plus sa dépende de commet vous aimer la cuisson du poisson. Moi je le garde 40-45 minute, j’aime le poisson très bien cuit et la peau croustillante que je mange avec plaisir. D’après moi il n’y a rien plus dégoutant qu’un poisson cru.

Vous pouvez servir la truite avec des pommes de terre bouilli avec de persil haché en déco.

Bon appétit !

28. avr., 2017

Vous avez besoin de :

400 g bok choy bébé

300 g viande haché de porc

5 tomates

Poivre

5 grains piment de Jamaïque

1 c. à thé thym

½ feuilles de laurier

5 feuilles de basilic haché

1 oignon

150 g pâte alimentaire

4 c. à soupe huile végétal

100 ml l’eau

 

On va cuire l’oignon haché dans l’huile jusqu’elle soit doré. On ajoute la viande hachée. On cuit jusque tout trace de jus disparaisse.

Dans un mortier on écrase le poivre, le piment de Jamaïque, la feuille de laurier et le thym (s’il est séché).

Dans la marmite on ajoute le bok choy laver et couper en deux sur la longueur, les tomates coupées en cubes. On mijote quelques minutes. On ajoute de l’eau pas beaucoup (par tranche de 150 ml) et les épices. On laisse mijoter jusque-là viande est prêt. Le bok choy ne doit pas cuire long temps si non il devient purée. On ajoute le basilic, on cuit encore 2-3 minutes. On retire du feu.

Entre temps on fait bouillir les pâtes qu’on essore. On les ajoute aux bok choy avant de servir.

 

Bon appétit !

7. avr., 2017

Vous avez besoin de :

200 g petits crevettes (déjà cuit)

1 gros oignon rouge

1 petite poivron rouge

4 gousses d’ail

220 g quinoa doré bio

200-250 ml eau

25 g pistache écaillé

30 ml huile canola

4 feuilles basilic

1 c. à thé persil haché

Épices écraser dans le mortier : 1 c. à café grains coriandre, 5 graines piment de Jamaïque (enibachar), 1 c. à café graines aneth, 1 c. à café thym, poivre au goût

 

On met les crevettes dans un bol avec de l’eau chaude qu’on va changer à chaque 5 minutes pour 4-5 fois. On élimine le sel plus que possible.

Dans une casserole on cuit avec un peu de l’huile l’oignon coupé grossièrement et 3 gousses d’ail écrasés au couteau. Un fois que l’oignon est un peu doré on ajoute le poivron coupé en dés. On cuit pendant 5 minutes au feu moyenne. On ajoute le quinoa bien lavé et essoré, on mélange. On laisse cuire jusque le quinoa commence à sauter. On ajoute les pistaches, l’eau et les épices. A mi cuisson quand le quinoa est presque al dente on ajoute les crevettes et les feuille de basilic hachées. On mijote encore jusqu’à la cuisson désirée. Quinoa est très bon al dente. A la tout fin enlever du feu et ajouter une gousse d’ail écraser finement. Mélanger bien, couvrez, et servir dans 10 minutes.

Bon appétit !!!!