6. oct., 2014

SALADE D'AUBERGINES

Tout l’enfance de ma fille, chaque année à sa Fête avec son cadeau habituelle, elle avait aussi une histoire – un conte de fées -  que je lui écrivais spécialement. Elle aimée beaucoup et ce soir-là on rester toujours veiller tard pour la lire en entière.

La dernière histoire je lui écris a 13 ans, genre policier et chasse aux trésors. Elle a adorait ;  et après ça rien…

Les années passée j’ai eu l’idée de lui écrire un autre pour ses 23 anniversaires de cette année. (J’écris depuis trois ans à cette livre et ce n’est pas encore terminer). Mais pas des conte de fées, pas des policiers, ni de chasse aux trésors, un livre simplement des recettes. Des recettes qui appartiennent à ma famille depuis de générations, sauf que chaque recette est accompagné par une petit histoire qui rappel la recette d’une manière drôle, ou triste, ou simplement nous amène vers la bouffe.

Je suis en train de l’écrire, c’est longggg  …. Mais ça vaut la peine.

Plus drôle c’est que je dois faire les photos pour chaque bouffe, et certaines je ne veux pas le manger, j’ai commencé à manger plus sainement …. et je veux MES photos dans mon livre … je ne peux pas me résoudre comment faire. Peut-être il y a une solution, …  machiavélique, oui, … je vais cuisiner pour MAC c’est lui qui va grossir… méchanteeeee…

Pour vous donner un aperçu de comment je fais (une très bonne idée de cadeau original) voilà une petite histoire …

 

 

J’ai dix ans. C’est l’été est je parte pour la première fois dans ma vie tout seule avec le train, en champ d’été à la montagne. J’été pas vraiment tout seule… avec deux prof et deux groupe d’enfant. Un groupe de petits comme moi et un autre, des enfants de la dernière année du primaire.  C’est moi qui ai voulu partir, personne ne m’a pas obligé… mais dans ces moments de vérité j’ai regretté que ma mère restait sur le perron de la Gare du Nord. J’avais envie de pleurer…mais trop fière pour ne pas m’abstenir.

Le préparatif pour ce voyage d’une semaine ce sont dérouler par la contribution de tout la famille. Mama, papa, grand-mère, grand-père, moi-même… tout le monde été pencher au-dessus d’une tout petite valise carottée, noir et brune, ou moi je voulais fourrer mes vêtements.  Papa et grand-père essaient de me convaincre qu’à la montagne à 1500 mètres d’hauteur je vais arriver certainement en montant.

Mais qui voulait comprendre? Moi non! Moi j’ai voulais être chique, class…  je partais en voyage…pas avec un sac à dos, avec une valise, avec de robes, des jupes et des belle souliers. Ils ont réussi me faire comprendre que j’ai besoin aussi des pantalons, chandails et une canadienne. Mais la valise a restée, pas de sac à dos.

On arrive vers midi dans une gare super belle à « Sinaia », la gare Royale (ici il y a le plus beau château royale de la Roumanie), …moi avec la valise. Et elle est lourde…… 

 

… … …

 

Pour faire une histoire plus court, j’ai tombé du lit de haut (lits superposer) pendent la première nuit, heureusement que là il y avait tous les sacs à dos des filles, et j’ai crevais de faim pendant une journée – la première et la dernière fois de ma vie.

 

 

… … …

 

De retour à la maison maman m’attendait avec du bouffe évidement, et quelle bouffe?.... salade d’aubergines …  j’ai adoré.

 

La salade d’aubergine

 

Tu as besoin de :

2-3 grandes aubergines

1 oignon hache

de l’huile

tranches de tomate

 

La salade d’aubergines c’est facile à faire.  Tu prends trois grandes aubergines moves foncées – noir, tu le lave et tu les mets sur le feu directement, BBQ ou rondelle du poêle. Tu peux les mettre au four aussi mais le gout n’est pas le même. Ses prêts quand la pelure est brûlé, quand ça coule du jus et quand tu les piques elles sont mou. Il faut commencer à enlever la pelure pendant que sont chauds, pas brulants seulement chaud, tu gardes la chaire dans un passoir dans le lavabo jusque tout le jus à couler. Après ça tu le frappe avec une hachette en bois ou une cuillère. Ca sorte comme une pâte, tu ajoutes de l’huile au gout (un peu plus que pour une salade verte) et un oignon haché fin. Tu mélange bien, et tu peux lui mettre des belles tranches de tomate dessus. Ça se mange avec des bons pains frais.

Bon appétit, ma grande !!!