4. avr., 2017

Choix # 87 - Jacqueline Landry

« Terreur dans le Downtown Eastside »

de Jacqueline Landry

 

J’ai lu Jacqueline Landry après l’apparition de sa nouvelle « Actus reus » dans le volume « Crime a la bibliothèque », volume crée par Richard Migneault. C’est lui qui nous apprend que Jacqueline Landry s’inspire beaucoup de la vraie vie pour crée ses personnages forts et puissants. Vancouver devient la place par prédilection de l’évolution de ses héros depuis qu’elle a déménager là-bas suivant son mari. Un peu la vie de Rachel son personnage … quoi!

Jacqueline Landry amène dans le roman policier un vent nouveau. Son personnage principal n’est pas le policier vedette, ni le criminel véreux mais, les personnes qui subis les dommages collatéraux, personnes souvent en arrière de l’image principale du sujet.

J’ai beaucoup aimer son style fluide, métaphorique, description très réussie de l’ambient. « Terreur dans les Downtawn Eastside » est un excellent roman policier le premier de cette auteure.

Saguenay, Québec.

Rachel, Sophie et François se préparent pour déménager à Vancouver, Colombie Britannique, ou François a obtenu un post de policier dans la brigade criminelle de GRC.

Vancouver, CB.

Dawntown Eastside c’est le quartier mal famé de Vancouver. La depuis des mois plusieurs femmes ont disparu sans laisser de traces. La dernière victime Sarah James, 23 ans, fait partie de ces femmes que personne, surtout la police, ne s’intéresse pas disant qu’être prostituée est un métier bien dangereux et à risque. Son amie Sylvia subit la violence du proxénète. Un client offre de bague aux filles qui disparaissent. Le clou de l’histoire.

Pendant ce temps Rachel, François et Sophie traversent le pays en auto vers Barnaby. Longue chemin pendant le quelle Rachel songe. Les personnages se multiplient, leurs histoires saisissantes aussi, chaque à quelque chose à nous apporter et nous toucher.

La fin par lui-même c’est une énigme, il sème le doute dans nos pensées, on déduit bien sûr le criminel mais, en même temps on n’est pas sûr de rien …  

Bonne lecture !