24. janv., 2017

Choix # 79 F.S. Fitzgerald - Un livre a soi

« Un livre a soi »

de Francis Scott Fitzgerald

 

Une fois découvert Fitzgerald reste comme une obsession dans mes choix de lecture. Ses merveilleuses nouvelles, sa vie une aventure, son époque une richesse de créations, tout m’ensorcelle me retourner et retourner vers ses œuvres.

« Un livre à soi » dit Pierre Guglielmina : « C’est un livre qui annule les autres livres pour les reprendre du dedans, en quelque sorte, sous une forme codée, cryptée, abrégée ».

Tout la critique est mis d’accord ce recueille c’est la meilleure que Fitzgerald a écrite. Lui-même voulait que ce soit un volume de poche qui représenté par lui-même tout son œuvre. Il nie tout connotation autobiographique, il les appels « réminiscences », parce que « la réminiscence est comme l’ombre du souvenir » (Joseph Joubert)

De la hauteur de sa jeunesse Fitzgerald parle de sa génération, de la vie, des mœurs, de la famille et de l’économie, de la philosophie de l’être humain. Un livre encyclopédique ou il dépose la vraie histoire de l’Amérique entre les deux guerres mondiales.

Ses phrases sont tellement éternelles que en lisant vous avez l’impression qu’il décrit notre génération plutôt que la sienne … mis à part la prohibition.

Ne manquez pas à lire « Un livre à soi » un chef d’œuvre qui reste d’actualité tant qu’on va exister comme être humain.

« Nous avons vu la guerre et la férocité qui l’accompagne, l’hystérie de communistes et celle de ce côté-ci, de Américains 100% […] la corruption du gouvernement, […] – doit-on s’étonner que nous redoutions presque d’ouvrir les journaux le matin de peur d’y découvrir une nouvelle dérive de la civilisation, une nouvelle infamie dans cette chambre obscure que nous appelons le cœur humain »

Francis Scott Fitzgerald (Attendez d’avoir des enfants a vous!)