26. févr., 2016

CHOIX # 51

« Petit déjeuner chez Tiffany »

de Truman Capote

 

Truman Capote fait partie de ces auteurs, qui essayer de résumé leur œuvre c’est un sacrilège. Mais, ne pas le lire est aussi un sacrilège. Pour ça, je choisi pour aujourd'hui une de ses court romans, le plus connue : « Petit déjeuner chez Tiffany » et rien ne vous arrête de lire plus …

Apparu en 1958, dédié à Jack Dunphy, son conjoint, « Petit déjeuner chez Tiffany » est l’histoire de ses débuts de jeune écrivain à New York, métaphore de l’image maternelle qui lui a manqué tout sa vie.

 

(Résumé)

 

Le génie littéraire de Truman Capot est incontestable. Son style merveilleusement fluide et très imagé, vienne chercher très vite notre attention, il nous ensorcelle, pour nous captiver avec sa poésie et son rythme.

Les personnages très colorées, sont décrit minutieusement avec des mots bien choisi pour crée un film fidèle à leurs allure.

Dans « Petit déjeuner chez Tiffany » on retrouve Truman à ce début d’auteur quand il vivait à New York sur 70e Rue, dans un studio aux murs de stuc, ou la seule fenêtre donnait sur l’échelle d’incendie. Les meubles étaient un amas de « mobilier de rebut », fauteuils rouges et objets dépareillé.

Le personnage principal de l’histoire, Holly Golightly, jeune fille exotique de 19 ans, blonde les cheveux couper court, habité avec lui dans le même bâtiment. Elle avait une façon propre de vivre, très désordonnée, libre, fugace. En permanence en dépression, anxiété, et tristesse, Holly représente la métaphore de la mère de Truman.

L’histoire gravite autour de l’amour que Truman porte pour Holly. Le nom choisi parle de cette parallèle entre les deux femmes. Lulumae qui change plus tard en Holly est l’anagramme du nom de sa mère Lilly Mae qui elle aussi une fois arriver à New York va changer en Nina.

Petit déjeuner chez Tiffany, c’est une romance dédié indirectement à sa mère qu’il a tant aimé.

Un autre personnage représentatif est Joe Bell, le propriétaire du bar du coin. Célibataire au visage osseux, il est obsédé par le hockey et Holly.

Un après-midi Truman est appelé par Joe Bell qui lui demande de se dépêcher à venir au bar. Il a parlé avec Yunioshi, le japonais, leur voisin, qui a passer ses dernières deux ans en Afrique et où il a remarqué un fait stupéfiant. Sur trois photo acheter a un africain figurer une sculpture qui surprenant s’assemblé fidèlement avec le visage de Holly. L’africain a dit que c’est lui-même qui a sculpter le visage d’après un modèle. Une jolie femme blanche, qui été arrivé au printemps dans le village, accompagner de deux hommes. Elle était partie pas longue temps après et personne ne l’a pas revu sur le territoire africain.

Truman commence à retracer les conjonctures dans lesquelles ils se sont rencontrés.

Holly était la mouton noir du bâtiment, elle arriver chez elle a des heures incongrue, sonnées aux portes a des petits heures du matin, donner des party brouillant, et est accompagnée par des hommes inquiétants. Elle est toujours élégante et porte des lunettes noires. L’amie éternelle de soldats, elle recevrait des centaines de lettres du front, elle chantait à la guitare et surveillée son voisin. La rencontre entre Truman et Holley est bizarre, elle se cache chez lui, sans demander, pour échapper à un homme qui morde. Il lui parle de son frère Fred, mais elle ne dit pas toute la vérité, avoue qu’il se ressemble avec lui.

Chaque jeudi, elle rende visite à Sally Tomato, en prison a Sing Sing. Elle reçoit de son avocat 100$ après chaque visite. Mais, qui est Tomato?

Le lendemain Holly lui envoie un panier des fruits et lui réponde par un petit bouquette de violètes. Elle s’éclipse pour une période. Truman souffre, il se sente délaissé par son meilleur ami.

Des petites notes commencent à circuler entre les deux.

Une soirée, Holly l’invite à boire un verre chez elle. Truman fait la connaissance d’un vrais impresario de Hollywood, O.J. Berman, qui lui parle du passé de la jeune fille, de son talent d’actrice mais, aussi de sa folie et sa métromanie. L’appartement se rempli vite avec d’une masse d’hommes très hétéroclites. Personne ne connaît personne.

Rusty Trawler, le millionnaire, trois fois marié et trois fois divorcé, amoureux de Holly été parmi les invités.

Il discute de tout sortes de chose; Holly affirme qu’elle ne peut pas être actrice pas parce que elle n’a pas du talent ou qu’elle ne désire pas être riche, mais parce que son ego n’est pas grande comme une maison. Elle veut être elle-même, même riche quand un bon matin elle va prendre le petit déjeuner chez Tiffany.

Holly a un chat, qu’elle a trouvé dans le port. Le chat n’a pas de nom parce qu’elle ne s’appartient pas une à l’autre.

Les crises s’angoisse, Holly les soigne en allant chez Tiffany mais, pas pour acheter des diamants pour la tranquillité du lieu.

Pendant la soirée, dans le tumulte des évènements, une autre figure féminine fait son apparition. Mag Wildwood, 1m 85cm, talons haut, bégayeuse, mannequin pour Harper’s Bazaar. Elle boit démesuré et se coule par terre.

Le lendemain, plus tard dans l’après-midi, Truman rencontre Holly sur les escaliers, elle avait la gueule de bois, l’anxiété et Mag dans son appartement qu’elle ne veut pas quitter.

Sur les escaliers de service les deux filles discutent. Une, Holly, se fait une beauté, l’autre, Mag tricote. Les discussions se portent sur la guerre, le patriotisme, les hommes. Le copain de Mag s’appelle José Ybarra-Jaegar et vienne de Brasil.

Truman est publié. Fous de bonheur cour chez Holly pour fêter; ils finissent au bar de Joe avec des Manhattan.

Entre temps Truman trouve un job de 8 à 5. Une soirée en se retournant à la maison il saisit Holly qui rentre dans la bibliothèque publique. Chose bizarre. Il la suit, il se cache entre les tables vides. Ces pensées s’envolent vers sa jeunesse.

Après le départ de Holly, Truman regarde les livres qu’elle a étudiés, tous parlent de la politique en Amérique du Sud.

Après le Noel, les couples Holly-Rusty et Mag-Jose partent en croisière. De retour dans un bar du Key West il a lieu une bagarre ou, Rusty est gravement battu, Mag bruler, tandis que José et Truman son parti tous les deux en voyage au Cuba. Truman a dû s’expliquer avec Mag.

Les soirées arroser chez Holly se multiplia d’une telle façon que les voisins veulent la mettre dehors.

En fin de printemps un homme bizarre fait son apparition en face du bâtiment. Il suivait de près les allez retour et le mouvement intérieur de Holly. Il parle à Truman. On apprend des choses surprenantes. Il est ni l’autre que son mari, un vétérinaire âgé, qui vienne directement du Texas pour la récupérer. Leur mariage a eu lieu quand elle avait 14 ans. Son vrai nom est Lulumae Barnes. Arriver à sa porte avec son frère Fred, lui et ses enfants l’ont hébergé et adopter tous les deux. Holly ne supporte pas la vie de ferme et se sauve à Hollywood et peux pares a New York. Depuis elle est en continuellement recherche pour épouser un homme riche et célèbre.

A la vue de son mari elle ne se fâche pas, elle n’a pas peur, elle le reçoit avec douceur mais, elle le quitte définitivement.

Jeux de coulisses, Mag épouse Rusty. Truman est licencié suite à une blague fait à un collègue. Il est désespérer mais, soulager que ce n’est pas Holly qui épousa Rusty l’«absurde fœtus ». Arriver à la maison Truman constat avec stupéfaction que dans l’appart de Holly se passe de chose, de bruit de bête sauvage remplisse la cage des escaliers. José arrive avec la clé. Holly est immobile sur le lit, la maison dévaster. Fred venait de murir au combat.

Elle changea beaucoup, commence à cuisiner des plats douteuses, passe presque tout son temps dans l’appart, elle achète même un peu des meubles.

Truman et Holly commence une petite habitude de se promener dans leur ville ensemble presque chaque jour.

Le 30 septembre, jour de sa fête, Holly l’attrape sur les escaliers et lui propose une promenade à cheval dans Central Parc. Un groupe des jeunes noires l’attaque avec des pierres et battons de bois. Le cheval prend la fuite directement vers le boulevard. Truman a faille laissé sa vie. Holly et un policier à cheval lui sauve la vie.

La même soirée Holly est arrêtée par la police dans la salle de baie de Truman. Elle est accusée d’avoir des relations étroites avec le chef de la mafia newyorkaise Sally Tomato et de trafique de drogues. C’est O.J Berman qui lui paye un avocat et la caution de 10000$. Suite à l’altercation survenue dans la salle de baie pendant l’arrestation, Holly a été hospitalisé. Sorti de là elle s’arrêt au bar de Joe Bell de ou elle dirige Truman à lui faire les bagages. Même si elle n’a pas le droit de quittée le pays, elle veut utiliser le billet d’avion pour Brasil qu’elle avait de José. José comme un lâche envoie son cousin ramasser ses affaire qui trainait chez Holly, il ne voulait pas être lié d’aucune façon à elle.

Joe Bell loue une limousine, spécialement pour l’amener à l’aéroport. Truman l’accompagne, en chemin elle liber le chat en plein Harlem chose qu’elle regretta un feu rouge plus tard. Elle fait jurer Truman qu’il va rechercher le chat.

Plusieurs mois plus tard Truman reçoit un mot de Holly par télégramme, comme qu’elle est partie pour Buenos Aires.

Ensuite rien …

(Le film à changer énormément la fin, c’est pour ça c’est mieux de lire le roman dans sa totalité)