30. juin, 2016

Joli mot # 117

« Les livres ont une singularité qui confine à la magie : ils sont un passeport pour l’ailleurs, une grande évasion »

Guillaume Musso

 (La fille de Brooklyn)