12. mai, 2016

Joli mot # 110

« … dans nombre d’existence, rien n’est plus fort que le passé, l’innocence perdu et les amour enfouies »

Guillaume Musso(La fille de Brooklyn)