31. mars, 2016

Joli mot # 104

« Si l’humain est un éternel insatisfait, c’est parce qu’il est fréquent de chercher le bonheur sans le trouver, de le trouver sans le reconnaître et de reconnaître sans être capable de le retenir »

Boucar Diouf