12. sept., 2017

Chaque matin

Depuis deux semaines chaque matin j’y vais au travail … oui, après sept mois de chômage, en fin j’ai trouvé le job rêvé.

Le chemin est plus que beau est revitalisant et charmant. Je roule en auto presque 20 minute, je passe à côté de parcs, de Jardin Botanique pour m’arrêter dans le parking souterrain du Stadion Olympique. Ici il y a 41 ans en 1976, Nadia Comaneci, gagnait le premier 10 de l’histoire de la gymnastique mondiale. Je passe à côté de son image styliser et je revois avec plaisir les souvenir de ce temps passé. Je sorte en surface et je commence à monter la pente qui m’amène proche de Jardin Botanique un havre de paix a 7.30h du matin. Je passe à côté d’un bâtiment historique, le Château Dufresne, aujourd’hui musée. Sur la clôture en fer forger, une pancarte en bois bien visser (aucune idée pourquoi est-elle là), nous frappe par un détail, un petit a écrit avec de lettre d’écolier « Bonne fête, papa! Guiom » Même si la signature n’est pas bien écrite, je me demande si vraiment c’est l’œuvre d’un gamin?

Je continu la monté (déjà je souffle comme une locomotive…) le parc du château m’invite à rentrer et passer un moment … un jour peut-être. Je travers la rue, un autre parc, un nouveau cette fois, le Parc Guido Nincheri, peintre, décorateur et verrier italien. A la sortie du parc je tombe sur une belle maison tout en brique rouge envahis par des fleurs d’été. Je passe le gazon vert foncé et je me retrouve dans la cour de l’entreprise. Une compagnie de courtage et finance. Tout neuve rénové elle nous offre de conditions de travail enviable. C’est beau, c’est moderne, c’est neuf. C’est l’été, il fait chaud tout est verte et beau, on va voir si plus tard dans l’année ce chemin à pieds va me paraitre tout aussi charmant que maintenant.

Je vous laisse en compagnie de quelques photos pris à travers ce chemin du matin.