18. oct., 2016

Andreea en Europe - Barcelone -Jour 1

Je reviens avec les impressions de voyage de ma meilleure amie Andreea. Cette fois si on va se promener à Barcelone en Espagne.

 

Deux heures et 45 minutes en avion, ont passées comme un clin d’œil. Dehors soleil et bonheur.

On a loué pour le séjour un appart de deux chambres sur le célèbre boulevard Rambla … un boulevard bizarre ou le piétons circulent sur trois trottoirs, à gauche, à droite et au centre. Zone touristique très achalandé, sur le boulevard on a pas le droit de mettre un trépied pour faire de photos (sauf avec des permis spéciaux), la circulation piétonnière doit être fluide. Moi je vous dis qu’a combien de population passe sur cette artère je peux bloquer très facilement le trafic seulement si je m’arrête pour moucher mon nez :-)

On a déposé les bagages et on est sorti pour une petite promenade. Notre hôte pas du tout fan du métro, nous a proposer les alentours. A chaque coin de rue il y a quelque chose à admirer. Une bizarrerie de la place je dirais, sont les Goélands. Barcelona, ville sur le bord de la mer Méditerranée est envahi par ce oiseaux immenses avec des becs jaunes et forts dont la délicatesse sont … les pigeons. J’ai eu une forte sensation que je suis dans le film « Le oiseaux » de Hitchcock, quand j’ai vu survolant les Places avec leurs ailes déploies comme de vautours … :-)

Et parce que on parle des oiseaux … les perroquets sont nombreux comme les moineaux chez nous. Ils vivent sauvages dans les arbres et font un jacassement assourdissant. Peut-être j’ai la chance de les photographier.

Sur la plage les gens s’assoient directement sur le sable chaud, ils lisent, ils jouent des jeux de plage … Des palmiers partout, l’air est chargé d’une odeur fraîche de printemps et fleurs.

Une autre chose bizarre, aucune habitation n’a pas de calorifère. Parce que jusqu’il y a 20 ans, la différence de température entre l’été et hiver était de 15 dégrées seulement, l’été la température variée entre 25-30 C et l’hiver minimum 15 C, la population n’avait pas besoin vraiment d’une source de chaleur ajoutée. Aujourd’hui quand le climat à changer énormément tout le monde se chauffe avec d’une chaufferette qui se promène d’une chambre a l’autre.

Barcelone architecture qui dure depuis de siècle n’a pas était prévu dans son centre-ville historique de tuyauteries pour le gaz ou l’eau et les égouts, et maintenant une loi de la ville ne permet pas de changement dans les constructions anciennes. Pour ça tous les tuyauteries passent par l’extérieur des bâtiments … qui on l’aire un peu fou …

A soir pour la bienvenue on va trinquer un verre de champagne locale.

Va suivre …