29. juin, 2016

Les cartes de vœux

Notre monde occidental est bombardé chaque jour par de demande d’œuvre de bienfaisance. Que c’est par téléphone, internet ou à l’ancienne par la poste, quête a la porte de magasins, à chaque instant des milliers de dollars se perde en publicité, salaire exorbitantes, mauvaise décisions.

Dans ma boîte aux lettres je suis accablée chaque jour par de enveloppes bourrées de cartes de vœux papiers provenant des organismes de charité divers.

Je sais qu’ils ont besoin d’argents pour fonctionner sauf que, une partie de ces argents-là, vont dans ce gaspillage de papiers (pas du tout écologique). Je suis convaincu que dans cette année 2016 il n’y a pas grande monde qui à Noel utilise ces cartes de vœux en papiers, (que c’est ne même pas eux qui l’ont choisi), et quelle arrive certainement dans la poubelle ou mieux dans la boîte de recyclage.

Je pris la décision de ne plus donner cours à de demandes de cette sorte. Je suis tanné de ramasser les cartes de vœux laide sur de papiers bonne marché par de dizaine à travers une semaine. C’est le temps que certains de ces organismes change leur marketing.

Il y a un organisme que je soutiens volontairement et avec plaisir, c’est un organisme qui réunit des artiste peintre de la bouche et du pied. Leurs cartes de vœux et leurs calendriers sont tellement beau et sublimes que je les collectionne et je les achète avec plaisir chaque saison. (www.mfpacanada.com)

*la photo en haut, représente une de carte de vœux fait par les artiste peintre de la bouche et du pied