15. juin, 2016

Avoir un bébé a 40 ans

Qu’est-ce qu’il nous apporte la quarantaine?

Pour moi a été le passage vers une nouvelle vie, je suis devenue plus spirituelle, plus sure de moi-même, j’ai divorcée, je déménager, je fais une dépression, j’ai commencé a pensée a ce blog que vous lissez en ce moment.

Pour mon amie L la quarantaine lui a apportée la première séance de Botoxe, le divorce et le désire fébrile de revenir au même rythme trépidant de vie qu’elle eut a 20 ans.

Pour notre amie F ce passage a été dur – la lutte avec le cancer. Elle a été si forte si optimiste qu’elle a vaincu.

Pour J la grande question – avoir ou ne pas avoir un bébé. Femme de carrière, seule, belle, belle maison, belle auto, d’argents. Future mère monoparentale? Il faut avoir vite cette enfant? C’est trop tard? Qui va être le père? Tout de questions pertinentes.

On a discuté ensemble et je me suis dit que peut-être nos conclusions vont vous intéresser.

Comment choisir le père. Certainement pas dans une base de donneurs anonymes. D’après nous c’est ne pas un choix envisageable. Ton enfant a priori se retrouve avec une centaine de frères et sœurs (et si on mène la logique jusqu’à l’absurde –plus tard il peut épouser sa sœur ou son frère –génétiquement parlant ce n’est pas bien). Certainement il ne va pas sorti avec les yeux bleus comme dans la photo du monsieur, mais très probable avec les yeux bruns de sa grand-mère et le gros nez de ton père, pour ne pas parler d’intelligence … Ce choix … on oublie!

La chose la plus naturelle qu’on a trouvé c’est de demander à un ami qu’elle connaît (génétique, santé, antécédentes familiale, défaut, manies), qui est d’accord et qui ne veut pas s’impliquer dans la vie de son enfant futur. On va lui signer une décharge de toute responsabilité paternelle (dans notre monde c’est mieux de mettre tout sur papiers). Le donneur ne doit pas rester anonyme à notre entourage, il faut parler pour que ce sache. La vie nous mène sur des chemins par fois étranges et pour ne rien risque dans la vie de notre futur bébé, les familles implique doivent être mis au courant.

Vous voulez une histoire d’horreur? La voilà, et elle est vrais je vous le jure.

Un homme marié qui a deux enfants, sans dire à sa femme il donne sa graine à une amie de famille pour qu’elle conçoive un enfant. La femme a eu le bébé désiré. Lui et respectivement la femme n’ont jamais dit la vérité à leur famille respective. Grande malaise quand le bébé est né … le jour où le monde est venu voir le bébé … tragédie … si deux gouts d’eau pouvait se ressemblé plus …

On a discuté après la variante mère porteuse. Et on a décidé qu’on trouve aberrante l’idée, surtout après qu’on a appris sur les usines de femmes enceinte qui pullule les pays pauvre et qui enrichi les escrocs.

Adopter aussi c’est comme une loterie, on ne connaît pas la génétique familiale, il nous donne un bébé en santé et plus tard on constate que d’autre bobos font leurs apparitions. Au moins si il est moitié de toi, tu peux dire il est paresseux comme oncle X, ou il a le talent de ma mère, il est alcoolique comme son père …et il est beau comme moi … hihihi

Après 40 ans la patience m’a quitté pour toujours. Je ne peux plus jouer avec un enfant tout la journée (comme je le faisais avant), ni faire ghi ghi ghi et ga ga ga à l’ infini. Moi, après 40 ans je ne peux catégoriquement pas avoir un nouveau bébé. Le beaux temps de la jeunesse et partie. Je suis l’adepte, les enfants dans la vingtaine.  

De nos jours souvent les femmes de carrière décident d’avoir des enfants après 40 ans.

En conclusion, avoir ou ne pas avoir un bébé après 40 ans? La question est tellement intime et personnelle que la seule chose à faire c’est de donner notre opinion et c’est tout. Le reste chacune de nous va répondre à sa façon.