27. mai, 2016

Andreea en Europe - Amsterdam-Jour 2

Jeudi matin à travers l’Amsterdam … j’ai gardée dans ma main les diamants les plus chers !!! Si peu intéresser par les bagues, quand un de ces « cailloux » se loger sur mon doigt, mes yeux étinceler. C’était à l’usine de diamants Gassan Diamonds.

J’ai jamais sus quelle est la grosseur d’une gemme de diamant, ou quelle est former de deux prismes de dimensions différents, coller entre elles, ou que après taillées on a deux morceaux une grande comme un prisme et une deuxième qui se perd. La gemme est poli avec un autre diamant, le résultat final a 57 faces et s’appelle « brillant ».

Monsieur Gassan a inventer le polissage a 121 faces. Grâce à des calculs optique et géométrique il prouve que la lumière qui rentre dans le diamant se reflet dans toutes les faces et elle ne s’absorbe pas.

Le polissage se fait manuellement et dure une journée.

J’ai beaucoup aimait un diamant jaune-marron qui reflétait une lumière jaune sublime. Tout qu’est-ce que j’ai eu dans l’usine c’était un bon thé gracieuseté de la maison. D’après tellement de brillant et étincelant quand j’ai vu sur le trottoir un petit objet irradiant d’une belle lumière, mon premier pensé … un diamant !!! … faible espoir.

On revient aux choses terre à terre. Je me suis acheté des bulbes de tulipes qui promettent à donner naissance à de tulipes superbes.

J’ai visité OudeKerk une église éblouissante. J’ai visité aussi qu’est-ce que les hollandais appels depuis 1600 « l’Église du grenier ». Voilà son histoire :

Monsieur Jan Hartman, commerçant catholique, a construit cette maison liant le grenier avec les autre greniers des maisons avoisinantes. A l’intérieur a organisé une Église. Pourquoi cacher? Parce que les hollandais protestants révolter ont fermé toutes les églises catholique ou les a transformer en églises protestants. L’Église a était accepter à cause du bon renom du commerçant et au fait que tout était caché.

A midi évident on a mangé de nouveau des crêpes. Cette fois j’ai choisi une avec des pommes, crème glacée à la cannelle, crème fouetté et liqueur de cannelle. Miammmm ... divin … La mère de toutes les crêpes.

A soir on a soupé dans un resto à côté d’un pont mobil, sur la terrasse ou on a dégusté un vrai festin hollandais : soupe crème de moutard, filet de maquereau au sauce de beurre et herbes, salade de pommes de terre aux œufs et mayonnaise, millefeuille aux champignons sauce aux œufs, crème de fromage aux truffes, fromage et prunes sauce et pain rye, fraises hollandais marinée et crème fouettée. Épatant !

Et parce qu’il était seulement neuf heures du soir, on a pris une marche à travers la gare, le bord du canal, la Place Dam … avec les derniers forces on a monté dans le tramway via la maison … dix heures du soir et la lumière du soleil est encore visible, pas de chance à voir Amsterdam la nuit.

Va suivre …