7. mars, 2016

Anecdotes sur gens celebres

On connait leurs tableaux, leurs romans, leur musique ou leurs œuvre artistique en général, mais la vie des femmes et hommes célèbres est pas tellement différente. Chaque un a ses manies, ses superstitions, ses cachoteries, sa vie que n’est jamais parfaite, et parfois suffisamment banale, qu’on ne s’attende pas du tout.

Être célèbre n’inclus pas non plus à être excentrique ou hors normes, mais ça reste que parfois des situations cocasses survenue pendent la vie nous font sourire.

Je vais commencer avec mon préféré, Pablo Picasso.

Un antiquaire parisien sur la plage de Vallauris sur Côte d’Azur, dans les années ’50 demande à Picasso de lui faire un tableau. Picasso « généreux » il trace des ombres avec un crayon qui trouve dans ses poches, directement sur le ventre dodu de l’antiquaire. Plus tard celui-là se plaignait a qui voulez l’écouter, qu’il ne peut pas se baigner ni dormir comme il faut, de peur d’effacer un authentique Picasso.

Pablo Picasso a été dévalisé, le voleur, apparemment très innocent, lui a volé tous les linges, mais aucun tableau. Picasso se fâcha et déclara qu’il aurait préféré que le voleur parte avec les tableaux. Faire d’autre tableaux il n’y avait pas des problèmes, mais acheter d’autre lingerie (problèmes domestique d’après lui) avait en horreur. Ou peut-être il se sentait offensé de constater que des linges avait été choisir a la place de ses œuvres. 

Coco Chanel 

Coco Chanel était obsédée par la propreté, elle désinfecter ses mains avec d’alcool après chaque fois qu’elle les laver.

Chanel même si elle a connu Picasso, Dali, Cocteau … elle ne possédée aucune de ses tableaux. Pourquoi? Parce que, disait-elle, elle été tellement myope qu’elle ne voyer rien sans lunettes, et par coquetterie elle ne portée pas.

Rue Cambon a Paris, là ou Chanel créa ses collections, il avait un escalier ou ses murs été en miroir. Accotée sur la rampe, dans un endroit précis, elle espionner le salon et la cabine d’essayage ou les mannequines, parfois nue, changer les vêtements. Cette place elle le prêter parfois aux certains hommes pour se rincé l’œil.

Truman Capot

Grand écrivain, dramaturge, Truman Capot affirme avec assurance et sans gêne que : « Je sais faire les additions, mais pas les soustractions » les temps les a efface de sa mémoire, sans exercice …