15. juil., 2014

PROMENADE DANS MON CARTIER

De temps en temps, presque chaque saison je me promène dans mon cartier.

J’ai remarque toujours de changement majeur, comme une vieille maison avec histoire a été remplacer par un nouvelle sans architecture aucune et évidement sans histoire non plus. Une autre maison à changer de visage, son propriétaire l’a rénové, d’autre son pareilles comme l’année passé, il y a aussi une autre qui a exploser juste au milieu, une autre a prit feux.

La proximité avec la rivière donne aux maisons un air de vacance perpétuelle.

Les parcs, parce qu’il y a beaucoup, change à chaque heure et chaque saison. Le matin des poussettes avec mamans et bébé, vers midi des vieux, l’après midi encore de mamans et bébé et le soir des ados riche avec l’auto de papa. 

Vous saviez aussi que dans notre cartier il y a beaucoup de cachets pour un jeu, « Geocaching », qui se joue a partir du net et après sur le terrain avec un GPS ?

J’ai jouer avec ma fille pendant son enfance (courte durée) et nous arriver de trouver des drôles d’objets a la place de la cachette, ou une soirée on a été attaquer par une moufette.

Il y a un an on avait encore « le château » une crémerie qui vendait des merveilleuses crèmes glacées. Situer dans un bâtiment spécialement conçu a l’allure de château, la crémerie ramasser tout le cartier pendant les jours torrides d’été. Il avait le jardin au bord du fleuve spécialement aménagé pour qu’on déguste nos crèmes dehors sur le gazon vert, a une petite table en métal ou en bois entre les fleures et arbres séculaires. Maintenant tout a été vendu et la place de la crémerie a été prise par une entreprise de construction …

Des maisons vieille de deux siècles ne reste presque pas; il y avait certains que leur porte s’ouvrait directement sur la rue et je me demande comment, quelle sensation on peut avoir, en ouvrant la porte, en sortirent directement sur la rue, nez a nez avec un passant ou une auto ? Mais elles aussi ont disparu.                

C’été mon cartier en automne.