8. juil., 2014

LE JOUR DE LA MARMOTTE

Vendredi passé, dans la cour du bureau notre vieille marmotte faisait sa promenade d’après-midi, en se promenant à volonté entre les autos garé comme des sardines a coté de la clôture. Je le regardais de haut du bureau à allure d’aquarium. Elle est un marmotte sage qui jusqu'à maintenant se jamais fait écraser par les autos dans ces promenades de recherche de la nourriture.

Une fois que je suis parti vers la maison, sur le boulevard achalandé, des autos furieuses et en vitesse poursuivait leur course en zigzagant menaçant. Par pur hasard, juste à coté de la bordure, je voix une tout petite marmotte effrayer, qui apparemment désiré traverser la rue entre cette course de voiture folles. Elle n’oser pas et se coller ferment a la bordure. Je dois passer avec l’auto juste a coté d’elle et j’ai eu le peur de ma vie.

Pourquoi?

Parce que j’adore les animaux et j’avais toutes les chances que j’ai le tue. Le Mercedes en arrière de moi arrivé a une vitesse hallucinante (sur 50km/h permis) … évidement que je ne me suis pas arrêter, j’ai fermée les yeux et j’ai continué à rouler … sauf que le Mercedes criait : vite vite la petit grouille toi, tabxx%&88** !!!

Pas le choix. Mais la marmotte?

Comment réagir? La plus parte des humains vont dire : mais ce seulement un animal, pas la peine de faire une tragédie … Moi je les aime parfois plus que les êtres humains égoïste et mégalo.

Les aider, hors de question, pas plus loin que quelque semaines une femme a été jugée coupable et elle risque la prison a perpétuité, parce que elle a sauvé des canards sur un rue régionale. En mobilisant l’auto, une moto avec père et fille à bord ont rentrés dedans se faisant touer.

Et ma petite marmotte? Je ne sais pas qu’est ce sa lui arriver ce soir la, je n’ai pas eu le cœur de regarder dans le rétroviseur pour voire si le Mercedes dans sa course l’a tué. Elle avait ou elle a le même droit de vivre. Je ne sais pas quelle est l’attitude parfait à prendre. 

J’ai continué ma route vers la maison. Pas plus loin de 200 mètres au milieu du boulevard un écureuil gîtait écraser … Pas de chance pour certains …