SOIREE VIP CHEZ LOZEAU

 

Le plus talentueux des photographes professionnels et amateurs du Québec, on était médailler hier soir chez Lozeau à l’occasion du vernissage de l’exposition « Le talent de chez nous ».

50 photos on était choisi pour l’exposition entre des centaines reçu par le jury.

Le concours a eu trois catégories : portraits, ma ville et voyages.

Des portraits des jeunes ou des vieux, d’architecture moderne ou classique, des paysages d’ailleurs tous ont été exposé dans un cadre minimise et élégant dans la salle d’exposition du magasin photo Lozeau.

Ça c’est qu’est-ce que j’ai pensée hier …

La réalité et toujours différente de de la théorie.

Pour couvrir cette soirée je me suis mêlé à la foule. Une soirée VIP pour Lozeau ça veut dire, invitée moitié de Montréal et environ, geler leur c …dehors en face du magasin, et supposé te sentir bien.

Si pendant qu’ils faisaient le fil il y avait certains sourires sur les lèvres, en arrivant en haut dans la salle d’exposition, le monde été déçu (sauf les 50 élus). Une madame a côté de moi offensait par l’invitation qu’elle a reçue ne cessée pas de se poser des questions. Pourquoi le finaliste savait déjà par un autre email que leur photo est sur le mur et qu’elle a reçu un email semblable mais que sa photo n’est nulle part?  Je voulais lui dire que ça c’appelle « publicité mensongère » sauf que je ne voulais pas que ce soit moi qui lui gâche la soirée. Ou pourquoi la femme d’un monsieur qui connait le personnel est finaliste?

Je ne vous parle pas du petit verre de vin et quelques biscuits et fromage qui traînée entre la foule ramasser dans la minuscule salle d’exposition.

Impossible à faire des photos (pour vous montrer quelque image des œuvres exposées) et même pour voir (oubli à les admirer) ca été difficile.

Qu’est-ce que j’ai pu constater, la grande majorité des finalistes sont des professionnels pas des amateurs; a ca je m’attendais, on les mélange pas en général. Rien de la beauté du Québec, une seule photo banale avec un personnage emblématique de Montréal. Quand même trois photos m’on attirer l’attention : un couple dansant un tango dans une belle salle obscure, un autre - des ombres sur la rue en ville, et un paysage noir et blanc venu de quelque part sur notre Planète.

Par contre j’ai admiré avec plaisir l’exposition sur Bhoutan, œuvre du photographe Martine Michaud.

Je suis parti de bonheur, je n’ai pas restée pour écouter le ou les discours, ni voir qui sont le gagnants (c’est sûr qu’on va apprendre par la presse écrit), l’atmosphère était devenu lourde et l’espace plus que restreints.

Certainement pour le magasin, en théorie, la soirée a été un succès. 

CHOIX DE LECTURE – RICHARD ST-MARIE

REPENTIR(S)

Repentir(s) c’est une belle histoire d’une vie. La vie du peintre, son enfance, ses crimes, son œuvre. La dernière, « Repentir(s) » -œuvre biographique exposer à la galerie d’Art Lessard est un témoigne muet des deux crimes. Pagliaro le sergent-détective enquête.        

  • MOI

    Vous voulez me voir, vous trouvez ici quelques détails.

  • JOLIS MOTS

    En me promenant entre les page des livres, je trouve des mots qu'ils m’interpelle, ils sont la.

  • MOTS ET LIVRES

    Je vous propose de lire ... un livre par mois ... suivi d'un résumé a la fin.

BONNE FETE !!!

 

Il y a 23 ans à minuit il naissait une petite fille. Bébé aux longs cheveux noir et yeux en amande.

Depuis, elle a grandi un peu, les cheveux lui aussi. Les années ont coulé … aujourd’hui elle a 23 ans et est déjà une excellente photographe, une artiste originale, surprenante et spéciale.

Joyeuse anniversaire Copilut !!!!

Alles gute zum Geburtstag maine libe Copilut !!!     

 

CHAQUE LUNDI - UNE RECETTE

SUSHI

Après que MAC a laissait sa peau comme les lézards de ma fille, grâce à une intoxication alimentaire avec un rouleau de printemps asiatique (acheter dans un resto), j’ai décidé que chez nous c’est moi qui cuisine dorénavant même des plats japonais.

Donc, aujourd’hui je partage avec vous ma recette de sushi. A cause que je n’ai pas d’étuve la cuisson du riz et un peu plus compliquer. J’ai essayé divers qualité de riz, le meilleur et le plus facile à façonner c’est le riz spécial de sushi, plus cher (7$/kg) mais bon et il vous facilite vraiment la vie.

 

Vous avez besoin :

Ustensiles :

tapi de sushi (petits bâtonnets rond lier ensemble avec de ficelles)

marmite qui peut être utiliser sur le poêle et dans le four

feuille de plastic – pour envelopper le tapi

feuille d’aluminium

 

Ingrédients :

NORI pour sushi – feuilles d’algues grillée

2 tasses de riz (400g)

2 tasses de l’eau

6 cuillères à soupe de vinaigre de riz

3 cuillères à soupe de sucre (les cuillères pas pleines)

1 cuillère à café de sel (de même pas pleine)

saumon fumé 200 g

crevettes 200 g (déjà bouilli)

1 avocat (couper en lanières)

1 concombre (couper en lanières minces)

½ carotte (couper en lanières mince)

 

On lave le riz, bien et on l’essore.

On chauffe le four à 400F.

On fait bouillir l’eau. Pendant qu’elle bouilli on ajoute le riz. On mélange. On le laisse bouillir 1 minute.

Tout suite on couvre la marmite avec un feuille d’aluminium et on la presse et on la tortille d’une manière que les vapeurs d’eau ne s’échappe pas, on va le mettre au four préchauffer a 400F pendant 20 minutes.

Après les 20 minutes on va la sortir et on va couvrir la marmite avec son couvercle (sans enlever l’aluminium), des serviettes. C’est important qu’aucune vapeur ne s’échappe de la marmite. On va la laisser se reposer comme ça pendant 30 minutes.

Entre temps on mélange sur le feu le vinaigre avec le sucre et le sel, jusque les deux sont bien dissoutes, on le laisse se refroidir.

Après le 30 minutes on mélange le riz avec le vinaigre, grand soin pour que le riz ne se casse, et en même temps je sèche avec un séchoir de cheveux pendant 3 minutes max. Si vous utiliser le riz spécial de sushi vous n’avez pas besoin de séchoir et cette étape est vite.

Après le séchage le riz doit être brillant, très collant et froid. S’il n’est pas tout à fait froid vous le laissez refroidir.

Maintenant vous pouvez commence la construction de rouleaux.

Sur le tapi de bâtonnets on va mettre une feuille de plastique (on l’habille). On prend une feuille de NORI et on le dispose sur le tapi, avec les mains mouiller en permanence on étant une couche de riz; la couche ne doit pas être plus grande qu’un graine. On uniformise, sur la longueur la plus éloigné de vous il faut laisser 2 cm de NORI libre. Vous ajoutez une ligne sur la largeur, des ingrédients que vous désirez combiner (saumon + avocat) (crevettes + concombre) (avocat + concombre + carotte) (concombre + saumon) etc…

Vous commencez à rouler à l’aide du tapis en essayant de serer en même temps. Quand vous arriver à la fin vous collez le 2 cm de NORI libre avec la main mouiller. Le rouleau vous le mettez en attendant sur une plaque de bois.

Avec les quantités qu’on a ici vous réaliser 6 rouleaux.

Avant de servir vous aiguiser le couteau et avec lui mouiller en tout temps vous coupez les rouleaux en morceaux d’une largeur de 3-4 cm. Vous servez avec un bon Saké.

Bon appétit !

INSTANT # 51

  • DÉTAIL

    Des petits morceaux, des couleur et textures ...

  • MES COUPS DE CŒUR

    Des instant de vie, des images qui me plais et je partage.

INSTANT # 50

  • CHOIX DE LECTURE

    Vous ne savez pas quoi lire? Aller dans cette rubrique vous trouvez un livre qui vous plaira.

  • INSTANT

    Des photos des centaines des photos d’ici et d'ailleurs.

  • RECETTES

    mmm !!! ... toujours les même plats? … ici vous trouvez des nouveaux idées. Conçu spécialement pour les débutants.

DANS LE CIEL