MOT DU JOUR

29. août, 2014

ERIC EMMANUEL SCHMIT

L’élixir de l’amour

 

Un livre d’email. Un nouveau style de roman, épistolaire.

Adam a Paris, Louis a Montréal. Louis met un océan entre eux pour oublier, oublier un amour impossible, oublier  les femmes que Adam fréquent,  …Adam ne veut pas renoncer et écrit, écrit des emails …

Une belle soirée a Place des Arts, en regardant « L’élixir d’amour » une Opéra, Louise remémore sa première rencontre avec Adam. Douce souvenir. Elle se pose une question : de quoi relève l’amour?  Des molécules ou de l’esprit?

Adam les molécules, Louise l’esprit, l’échange commence, les opinions coulent.

Le roman, je le nommerai plutôt une nouvelle,  un court éloge à l’amour, finira comme vous ne vous attendez pas du tout …

 

Bonne lecture !

28. août, 2014

A HAWKESBURY

28. août, 2014

Coucher du soleil en Gaspésie.

27. août, 2014

Cet été les vacances on les a passés sur la route 138. La 138, pour MAC et moi à représenter beaucoup à un moment donné de notre vie, et pour ça on se proposer de la parcourir d’un but à l’autre comme un Chemin de Compostelle.

Elle commence à la douane avec les États-Unis proche de Huntingdon, a Elgin et fini dans l’Atlantique proche de Labrador à Kegaska.

138 travers des villes, des parcs nationaux, des rivières, monte et descende des montagnes, touche le Fjord, elle passe de l’anglais au français et autochtone, prend différents nom (St-Jean-Baptiste, Notre Dame, Sherbrooke, Route Nationale) et uni les principales villes de la province (Montréal, Trois Rivières, Québec, Baie Comeau, Havre St- Pierre).

Chaque escale qu’on a faite a eu son aventure, on a découvert de places paradisiaques, des gens merveilleux, une nature pure.

Si certains partis de son parcours on le connaissait, d’autre non et ils nous ont surpris.

L’histoire commence en 1706 quand le Conseil souverain de la Nouvelle France décide de confier au grand voyer (Eustache Lanouiller) les travaux de construction d’une route qui doit unir Québec, Trois Rivières et Montréal.  La construction finie en 1737 sur la partie nord du Fleuve St-Laurent. Au début la 138 s’appelée « Le chemin du Roy » et mesurer 280 Km, traversant 37 seigneuries.

Présentement elle s’arrête à l’est à Kegasca et d’ici 2016 sa construction doit poursuivre pour unir Kegasca a Blanc-Sablon, la ville la plus reculer du Québec a la douane du Labrador. Présentement Blanc-Sablon détient une tout partie de roue locale qui s’appelle 138; leur vies par contre sont lie plus a Labrador que a Québec trop loin (uni par un bateau qui passe de temps en temps-très rare).

En voyagent sur la route 138 vers nord-est on passe plus haute que la parallèle 50 et on se retrouve en plaine taïga. Le paysage change, les villages aussi.

On a vu des cascades et chutes incroyable, un Archipel qu’on n’a jamais supposé existé au Canada, des baleines, des phoques, des oiseaux et fleurs rares.

Tout ça vont faire l’objet des beaucoup d’autre postes que je vais vous écrire ici. Jusqu’alors je vous souhaite une belle journée! 

26. août, 2014

Détail # 1

 

Aujourd’hui j’inaugure une autre page des photos, des minuscules fragments, des choses qui nous attirent le regard, des textures, des couleurs …

Essayer de deviner de quoi s’agit. Mon MAC à deviner toute suite … facile pour lui il est un mec … 

** La photo a demenager dans la page  DETAIL