Destination weekend

GATINEAU – train a vapeurs Hull-Chelsea-Wakefield

 

Vous ne savait pas où aller vous promener en weekend ? Essayer de voyager à bord d’un de dernier train à vapeurs au Canada. Construit en Suède en 1907 la locomotive a servi jusqu’en 1945. Seulement en 1960 elle reprend le chemin.

Une balade de 64 Km sur le bord de la rivière Gatineau entre les villages, forêts, lacs, belle maisons et pâturages. Le voyage inclus une visite du village Wakefield et de la locomotive. De petits spectacles vous attendent pendant le trajet. On peut prendre un repas dans le train avec une réservation fait avant. Les places sont limitées c’est beaucoup mieux si vous réservez d’avance. Le voyage commence en mois de mai en fonction de la température, à la gare de Gatineau rue Devault (tel : 800-871-7246)

Amateurs de train vous adorerez.

Le thé

J’adore cette boisson ambre aux saveurs exotique que je déguste chaque matin depuis plus de 30 ans.

Enfant j’ai été initiée à l’âge de 3-4 ans par mon grand-père. On faisait bouillir de l’eau. Une boule de métal percé était remplis à moitié avec du thé noir de Ceylan, on infuser chacun sa tasse. Grand-père ajouté du sucre, une tranche de citron et un clou de girofle. C’été ca notre recette. Le placard qui gardé les clous de girofle et d’autre saveurs exotique de vanille, citron, cacao, café, cannelle, olives et raisin secs mélanger des odeurs irrésistibles. Pour moi c’était la caverne d’Ali Baba.

Le thé. Camellia Sinensis.

Un arbre parsemé de fleurs orange et rouge embaume l’aire d’une fragrance suave. Les femmes portes sur leurs têtes des paniers pleins de feuilles fraîches. Elles se déplacent vers la table de bois long ou déposent leur trésor au soleil. D’autre sous des abris de bambou roulent les feuilles. On est en 1859 au Ceylan. Le thé a quitté son berceau, la Chine, pour conquérir le monde.

Produit presque par tout de Chine et Japon au Sri Lanka et Inde, arrivé en Afrique et en Amérique du Sud, cet arbre aux feuilles persistantes et aux odeurs magnifique, est servi différemment dans chaque coin des pays du monde. Noir en Russie, avec du lait en Angleterre, dans de petit verre en Turquie, ou esquisse dans une cérémonie en Chine et au Japon. Son histoire est longue et commence il y a 4000 ans en Chine impériale dans le temps de Shen Nong.

La légende dit que Nong faisait sa sieste à côté d’un arbre. Son serviteur à bouillir de l’eau pour son maître. Quelque feuilles de ce arbre on tomber dans l’eau chaude. Au réveil Shen Nong est surpris de la couleur de cette boisson inconnue. Il l’adopte et le fait connaître à son peuple.

L’histoire hindoue du thé dit qu’un moine du sud de l’Inde, a fait le vœu de ne pas dormir pendant sept ans pour méditer et prier, sauf qu’après cinq jours il s’endormit. Fâché il se coupe les paupières qui jette par terre. A cet endroit a poussé un arbre dont les feuilles infusées chassent le sommeil.

Au Japon, la légende parle de Rikyu maître du Thé et victime du souverain Taiko Hideyoshi. Rikyu est chassé du Kyoto, exilé. Insulter il veut se donner la mort, mais pas avant de boire un dernier bol du thé avec ses proches. C’est comme ça qui né l’expression « Boire le thé et mourir ».

La philosophie du rituel du thé est écrite pour la première fois par maître Lu Yu pendant la dynastie des Tang. Ce livre est considérer une véritable bible du thé.

Pendant la dynastie des Song (960-1279) la cérémonie du thé se perfectionne et s’épure. Le thé est réduit en poudre, mélanger avec de l’eau chaude et battu avec un fouette de bambou, il devienne la « mousse de jade ». Dans cette période font leurs apparitions les maisons de thé.

Par contre, pendant la dynastie de Ming, le thé en poudre disparait finalement. C’est là que l’Europe fait connaissance avec le thé.

La cérémonie du thé Japonais et plus épurée que celle chinoise et elle reste jusqu’à nos jour la « mousse de jade ».

Le thé arrive en Europe avec les Hollandais qui change la sauge pour lui. Le vrai commerce européen avec le thé commence en 1660 par East India  Company qui l’ajoute à leur liste d’exportation.

En 1706 Thomas Twining va fonder un Salon de thé à Londres, qui va devenir le lieu de prédilection des anglais. Le thé Twining existe toujours et utilise la même vieille recette.

Aux États-Unis évidement, sont les anglais qui on amener le thé. En 1773 les américains se révoltent contre les grosses taxes sur le thé en déversant au port de Boston la cargaison de trois bateaux du thé. C’est l’évènement fondateur de la guerre d’Independence américaine nommée « Boston Tea Party ».

Le the conquérir le monde et devient un art de vivre.

Choix littéraire

SECRETS D’HISTOIRE

de Stéphane Bern 

Stéphane Bern grand amoureux d l’histoire de la France, réalise pour France 2 un série de documentaires sur la vrais, la cacher, l’ignorée histoire; sur des personnages qu’on a lu ou attendu ici là, mais jamais on n’a pas connu leur réalité.

Tous ces documentaires son transcrit dans une série de volumes, parsemées de photos ou tableaux (sont arrivé au 4-emme volume).

Balzac disait : « il y avait deux histoire : l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, ou étaient les véritable cause des évènements ». 

On apprend les secrets de Marie-Antoinette, les débats de Napoléon avec les femmes, la vérité sur l’assassinat de Rodolphe le fils de Sissi, sur le suicide de Cléopâtre ou si Christophe Colomb va-t-il découvert vraiment l’Amérique?

Bern parle de pouvoir, de l’ambition et « d’autre passions qui ravagent le cœur des hommes comme l’appât du gain, le rêve de conquêtes et de domination dont les femmes furent souvent les objets …  »

Il essaie de transformer l’histoire, le vrai, en petits moments plaisants pour que la jeune génération comprend qu’elle représente le socle d’une nation, « un trésor et un patrimoine communs » qui nous donnent « le sentiment d’appartenance à un même peuple ».

On apprend qui était la vrais Joconde, l’énigme sur l’enfant noir de Louis XIV, qui était Jack l’Éventreur, le mystère sur la disparition de Saint-Exupéry et plusieurs autres.

Stéphane Bern affirme « qu’un peuple qui ne sait pas d’où il vient ne sait pas où il va ».

 

Bonne lecture aux amateurs d’histoire !

Weekend Inspiration - Abbey

Chaque lundi - une recette

Côtes levées chinoises, salade d’haricots

 

Vous avez besoin de :

1.5 Kg côtes levées de dos

2 pots de sauce VH ail medium chinoise

½ c. à thé sel 

 

On va laver et couper la viande a côté de chaque os. On fait bouillir la viande dans l’eau avec ½ c. à thé de sel. On reste à côté de la marmite. Quand ça commence à mousser on ramasse et on jette la mousse. La viande bouilli on la déménage dans un autre chaudron ou on ajoute la sauce VH et on va continuer à bouillir pendant 10 minutes. Les côtes sorties de la sauce, se serve avec une bonne salade d’haricots verte.

Salade d’haricots verts :

3 conserves haricot verts coupé

4 morceaux tomates sèche coupé

1 gousse d’ail écrasé (facultatif)

3 c. à s. huile végétal

vinaigre à votre goût

sel, poivre (pas beaucoup)

On essor les haricots verts et on les mélange avec tous les ingrédients. On va servir comme garniture pour les côtes levées.

Bon appétit !

Les algues - on les mangent

La plupart des algues vivent dans des environnements aquatiques et marins; il y a par contre quelques spécimens qui ont un habitat terrestre. Par leur métabolisme elles emmagasinent le carbone sous une variété des formes comme l’amidon, des huiles et différents sucres.

Dans leur milieux de vie que c’est dans l’eau marine ou douce, les algues, peuvent vivre en suspension ou attachées, vivant sur le fond ou à l’interface de l’eau. Leur grandeur varie entre une cellule et des organismes de 75 m de long. Leur nutrition est simple, elles demandent seulement de la lumière et du dioxyde de carbone – source d’énergie et de carbone.

Les nutritionnistes classifie les algues comestible en quatre catégories : les algues verts – riche en chlorophylle; les algues bruns – riches en iode; les algues rouges – riches en vitamines, fibres, protéines, et minéraux. (Il ne faut pas confondre cette classification avec la classification scientifique qui englobe tous les algues comestible ou pas).

Souvent les nutritionnistes se trompent en classifiant la « Spiruline » comme une algue bleue quand en réalité elle est une cyanobactérie, source de protéines – utilisé comme complément alimentaire, mais on ne s’occupe pas d’elle ici.

Les algues a parte leur comestibilité, dans leur état morte et putride (les diatomées), on diverses utilisations industrielles, elles font partie des détergents, des abrasives fins, des décapants, des engrais, des huiles décolorantes et désodorisantes et le plus intéressant sont utiliser comme additif a la peinture pour augmenter la visibilité nocturne des signaux et des plaques d’immatriculations.

Pas très bien connue chez nous au Québec, les algues, ces légumes marin, détient beaucoup de vertus. On le mange sous forme d’additifs alimentaire sans notre connaissance dans bombons, pâtisseries, sauce, gelées, glace, yogourt, dentifrice et rouge à lèvres.

La principale qualité des algues est la grande quantité de protéines végétales qui apporte, en même temps des fibres, vitamines, aminoacides, glucides, chlorophylle.

Quelqu’une des algues qu’on peut trouver à manger : la laitue de mer- de couleur verte elle est délicieuse dans une salade, sauce ou potage; dulse – d’une couleur rouge foncé elle est mangée crue ou cuit avec fruits de mer ou avec une simple vinaigrette; nori – de couleur noir est l’algue la plus manger et la plus commercialiser, elle fait partie de sushi. Les feuilles qu’on trouve à l’épicerie sont en réalité une pâte d’algues tirer en feuille et sécher pour faciliter la confection des sushis; wakamé – d’une couleur brune et un goût de huître, elle se mange avec des fruits de mer ou volailles; kombu – de couleur verte foncé elle accompagne bien les légumineuse.

Les algues par leur composition, faible en calories (20-45 cal/100g), protéinées (1.7-3.6g/100g) riches en fibre alimentaire (1.3/100g) sont des extraordinaires aliments qui peuvent entrer dans notre alimentation journalière.

Jean-Yves Cousteau et son équipe, pendant ses voyages pour la recherche océanographique, se nourrissez parfois seulement de produits de l’océan, les algues était utiliser comme salade à chaque repas.

Chez nous, au Québec, dans le Golfe du Saint-Laurent on retrouve une sorte d’algue brune – laminaria longicruris -  riche en fibre soluble, très intéressante du point de vue médicale. Les chercheurs ont prouvaient son rôle extraordinaire dans le renforcement du système immunitaire et la lutte contre les tumeurs. On diminue le taux de cholestérol en mangent chaque jour du nori et wakame; pour l’apporte de omega-3 les algues remplaces avec succès le saumons. Une autre excellente qualité des algues c’est leur haut contenu en iode (nori, dulse, laitue de mer).

Mais où on trouve à acheter des algues?

A l’exception de NORI qui existe dans la plupart des épiceries, les autres algues on peut les cueillir nous même dans la mer ou l’océan, ou dans des magasins spécialisés en épicerie fine ou elles sont sous forme sèche.

Attention toutefois, aux personnes qui ne doivent pas manger du sel, les algues ont un grand apport de sel marin dans leur composition.

Des idées pour recettes, la plus connue le sushi (que vous trouvez dans ma rubrique entré) qui utilise le nori; dulse j’ai acheté séché et son goût est excellent, j’ai le mis en petit quantité dans une salade. On peut ajouter une petite feuille de nori dans un sandwich, ou dans la soupe. Je suis en train de développer une soupe aux connotations asiatique qui évidement contienne des algues et bientôt je vais vous la présenter.

Jusque-là n’oubliez pas les algues et innovez !

Instant # 71

Si vous aimez, laissez moi savoir ... merci !!!